5 clés pour accélérer sa carrière professionnelle

Le travail représente naturellement une place importante dans nos vies. Et dans ce domaine, nos aspirations évoluent et s’affinent avec le temps.

Vous ne trouvez plus l'envie ni l'énergie de donner le meilleur de vous-même au travail ? C’est peut-être le signe que quelque chose doit changer !

Nos conseils pour donner un coup d’accélérateur à votre carrière professionnelle.

Bon à savoir : l'article L. 6111-6 du Code du travail, issu de la loi n° 2018-771 du 5 septembre 2018, vous permet de faire appel à un conseil en évolution professionnelle (CEP). Ce dispositif d'accompagnement gratuit et personnalisé est ouvert à toute personne souhaitant faire le point sur sa situation professionnelle. Il inclut un entretien individuel, un conseil visant à définir son projet professionnel, et un accompagnement dans la mise en œuvre de ce projet. Adressez-vous à Pôle emploi, l'APEC, une mission locale, ou CAP emploi.

Demander de nouvelles responsabilités

Demander de nouvelles responsabilités
© Shena Tschofen CC BY-NC-ND 2.0 / Flickr

Si votre épanouissement professionnel n’est plus au beau fixe ou que vous avez envie de nouveaux horizons, il est sûrement l’heure pour vous d’endosser d’autres responsabilités !

Vous rêvez d’encadrer une équipe ? Vous pensez que la fonction de manager est faite pour vous ? À vous de prouver que vous en êtes capable et que vous saurez vous adapter à chacune des personnalités des membres de l’équipe.

Parallèlement, vous devrez apprendre à déléguer une partie du travail que vous réalisiez auparavant.

À noter : vouloir évoluer professionnellement doit être bien réfléchi ; prendre du galon vous laissera certainement moins de temps libre.

Retourner sur les bancs de l'école

Retourner sur les bancs de l'école
© Catherine CC BY NC ND 2.0 / flickr

Études ou formations, reprendre le chemin de l'école est en effet une bonne option !

Véritable accélérateur de carrière, l’option MBA (master of business administration) est par exemple un bon moyen de se constituer un important réseau. Mais attention, c’est un investissement lourd, financièrement et personnellement.

Certaines entreprises proposent également de financer des formations. Elles peuvent exiger en retour qu'une fois leurs salariés formés, ils restent un certain temps dans l’entreprise ou qu’ils leur en remboursent le coût.

Bon à savoir : le CPF, compte personnel de formation (anciennement le DIF, droit individuel à la formation), vous suit tout au long de votre carrière. Les droits acquis au titre du DIF jusqu'au 31 décembre 2014 devaient normalement être utilisés avant le 1er janvier 2021. L'ordonnance n° 2019-861 du 21 août 2019 prévoit désormais que les heures de DIF peuvent être utilisées sans limite de temps. Pour cela, le titulaire du CPF avait jusqu'au 30 juin 2021 pour inscrire le montant de ses droits sur le site moncompteformation.gouv.fr (date butoir initiale du 31 décembre 2020 reportée par la loi n° 2020-1379 du 14 novembre 2020).

Bien gérer son e-reputation

Bien gérer son e-reputation
© Céline Martinet / CC BY 2.0 / Flickr

Aujourd’hui, de nombreux recruteurs utilisent Internet pour se procurer des informations complémentaires sur le profil du candidat.

Il est important de veiller à son image sur la toile et de mettre en place une identité numérique professionnelle cohérente avec son projet professionnel.

Et, comme on n'est jamais mieux servi que par soi-même, n’hésitez pas à vous « googliser » de temps en temps (tapez vos nom et prénom sur Google) pour savoir ce qu’il ressort sur vous !

Enfin, des outils concrets existent pour augmenter votre visibilité auprès de recruteurs potentiels, comme :

  • le CV numérique ;
  • la carte de visite numérique ;
  • les réseaux sociaux ;
  • le blog.

 

Partir à l'étranger

Partir à l'étranger
© Thinkstock

Le choix de l’expatriation requiert adaptabilité et détermination et ne doit en aucun cas être envisagé à la légère, ou comme une échappatoire. Ce serait inévitablement un fiasco !

La pratique et le contact d’autres langues, coutumes et façons de travailler sera forcément très enrichissant professionnellement, mais il est recommandé de garder un lien avec le marché français durant cette parenthèse.

Important : surtout, ne vous lancez pas avant d'avoir bien préparé votre projet.

Changer de job

Changer de job
©  Gilles Chiroleu / CC BY NC 2.0 / Flickr

« On sait ce qu’on perd, on ne sait pas ce qu’on retrouve... ». C'est aussi valable pour le travail !

Même si cette alternative représente souvent l'ascension la plus rapide, l'idée de remettre professionnellement les compteurs à zéro requiert une solide motivation. Réaliser un bilan de compétences, avant de se jeter à l'eau, est également fortement conseillé.

Si vous gagnez votre pari, une réorientation professionnelle permet de démontrer ses aptitudes au changement et l'éventail de ses compétences.

Notre conseil : il est toujours plus facile et confortable de trouver un nouvel emploi quand on est encore en poste.

 

Pages Jaunes vous en dit plus

En ces périodes économiques parfois difficiles, de plus en plus d'entre nous cherchent à booster leur carrière professionnelle.

Ambition, défi, remise en question... Voici deux lectures complémentaires qui vous permettront peut-être de bien comprendre et mieux choisir :

Ces guides pratiques sont téléchargeables gratuitement !

Ces pros peuvent vous aider