5 bonnes raisons de ne pas lire ses mails le matin

D'après l'écrivain David Rock, il n'est pas très heureux de débuter une journée de travail par l'ouverture de sa boîte mail. Voici 5 excuses pour commencer par un café et discuter avec vos collègues !

Parce qu'il est impossible de tout retenir

Parce qu'il est impossible de tout retenir
© Thinkstock

Il existe 2 types de mémoire de travail :

  • à court terme ;
  • à moyen terme.

Lorsque vous prenez une décision, les informations vont d'une mémoire à l'autre. Si vous avez plusieurs décisions à prendre, l'espace de mémorisation diminue.

Bon à savoir : le cerveau retient davantage le dessin que les mots. Dessinez pour mémoriser !

Lire l'article

Parce que les mails limitent la créativité

Parce que les mails limitent la créativité
© Thinkstock

Si vous êtes créa et commencez votre journée en lisant vos mails, vous ne profiterez pas de la créativité encore foisonnante de votre nuit !

Débuter la journée avec un cerveau « neuf » pourrait bien vous surprendre et faire naître LA bonne idée !

Bon à savoir : le cerveau fatigue après un travail compliqué. Les tâches les plus constructives devraient être réservées au début de la semaine, le matin.

Lire l'article

Parce que les mails retardent le travail urgent

Parce que les mails retardent le travail urgent
© Thinkstock

Coups de fil, dossier en retard, les mails vous empêchent de traiter vos priorités correctement en parasitant votre cerveau.

  • priorité 1 : le travail créatif ;
  • priorité 2 : le travail urgent ;
  • priorité 3 : les mails.

On vous bassine avec cette productivité, cœur de vos missions professionnelles ? Un cerveau fatigué ne peut cependant pas toujours rester productif…

Pour optimiser sa productivité, il convient donc de ne pas se laisser distraire par ses mails.

  • Supprimez les alertes sur votre téléphone et votre ordinateur.
  • Coupez le téléphone pour les moments de travail intense.

Parce que les mails dispersent la pensée

Parce que les mails dispersent la pensée
© Thinkstock

Si vous consultez vos mails dès votre arrivée au bureau, un mécanisme se mettra en place :

  • Votre cerveau « peu échauffé » active de nombreuses cellules pour s'éveiller.
  • La multiplicité des mails vous obligeant à prendre une multitude de décisions au même instant, le cerveau utilise alors les cellules activées, pas forcément les plus pertinentes pour traiter l'information.

Bon à savoir : le cerveau accomplit environ 2 millions de tâches chaque seconde sans que nous nous en rendions compte. Ajouter à ces tâches une multitude d'actions en éveil ralentit considérablement l'efficacité.

 

Parce que les mails empêchent la réflexion profonde

Parce que les mails empêchent la réflexion profonde
© Thinkstock

Si vous lisez vos mails le matin, vous vous montrerez incapable de réfléchir à fond à propos d'un sujet plus complexe.

Or, des décisions importantes peuvent se présenter ! Pour éviter un stress et un travail trop superficiel au saut du lit, ne lisez pas vos mails avant d'être bien réveillé.

 

Pages Jaunes vous en dit plus

Pour prendre en main votre carrière, retrouvez nos conseils :

Ces pros peuvent vous aider