Trouver sa voie professionnelle

Sommaire

À tout moment de votre vie, de l'adolescence à la fin de votre carrière, vous pouvez vous questionner sur votre orientation professionnelle. Vous pouvez aussi à la retraite réaliser la carrière de vos rêves, en empruntant, par exemple, la voie associative.

Vous trouverez dans cette fiche pratique quelques clés pour trouver sa voie professionnelle.

1. Réalisez un test d'orientation pour trouver votre voie professionnelle

Passez un test d'orientation sur Internet

Le chercheur américain John Holland a établi l'existence de six types de personnes au travail (on parle de la typologie de Holland, appelée couramment RIASEC) :

  • le réaliste : il a besoin d'être impliqué physiquement (ou de trouver un aspect pratique) dans ce qu'il fait ;
  • l'investigateur : il a soif de connaissances et de savoir ;
  • l'artistique : il souhaite exprimer ses émotions ou ses pensées à travers sa créativité ;
  • le social : il est attiré par les activités favorisant le contact avec les autres, dans le but de les aider ;
  • l'entreprenant : il aime avoir des responsabilités, être indépendant ;
  • le conventionnel : il s'épanouit dans un cadre de normes, consignes et règles.

Passez un test d'orientation vous permettra de définir quel type de personne êtes-vous et votre correspondance pour certains métiers.

Le site kledou.fr vous propose un test d'orientation gratuit.

Bon à savoir : il est préférable, si vous souhaitez aller plus loin, de consulter un cabinet expert en orientation afin de passer le test réel, lequel vous permettra de confirmer le profil que vous aurez défini sur Internet.

À noter : depuis février 2021, la plateforme gouvernementale InserJeunes propose aux jeunes des conseils dans leurs choix d’orientation. Accessible dès la troisième en voie professionnelle, en lycée professionnel ou en CFA, la plateforme présente des indicateurs clés sur chaque formation et sur leurs débouchés.

Consultez les listes de métier correspondant à votre profil

Utilisez le site www.monemploi.com pour obtenir des listes de métiers puis sélectionnez les métiers qui vous sont proposés selon trois critères :

  • Choisissez en fonction de la matière de travail que cette profession sous-entend : 1 = je retiens, 2 = j’élimine, 3 = je m’interroge.
  • Notez en quelques mots :
    • pour 1 et 2 ce que vous connaissez de ce métier qui vous fait le retenir ou l’éliminer ;
    • pour 3 ce que vous vous demandez par rapport à ce métier.
  • Vous arriverez, progressivement, à quelques métiers :
    • documentez-vous, consultez le site de Pole emploi, rubrique « métiers » où vous trouverez les descriptions de métiers ;
    • rencontrez des personnes qui occupent ces métiers.

Important : ne tenez compte ni de vos possibilités d’accès ni de la rémunération.

2. Explorez des pistes professionnelles

Reprenez toutes les étapes de votre vie professionnelle et non professionnelle (en procédant de manière chronologique) puis complétez le tableau suivant.

Année Scolarité, études, formation Vie personnelle Vie professionnelle

Rêves et projets

« moteurs »
         

Pour chaque étape et dans chaque colonne, répondez aux questions suivantes :

  • Quelles ont été mes sources de satisfaction ou d’insatisfaction ?
  • Quelles ont été mes réussites, mes échecs ?
  • Quels ont été mes « déclics », « révélations » ou « prises de conscience » (rencontres avec des personnes, personnages, livres, œuvres, sujets de réflexions ou débats, reportages, etc.) ?
  • Quelles sont les valeurs que j’ai développées ?
  • Quels sont les éléments qui ont influencé mes choix (rencontre, recherche d’un savoir, défense d’une valeur, recherche de confort, de plaisir, une fuite, un besoin matériel, etc.).

Une fois ce bilan terminé, surlignez ce qui aujourd'hui a encore de l'importance, vous plaît toujours et pourrait être la base d'une piste professionnelle à explorer.

Exemple de piste professionnelle à explorer : vous aimiez la littérature, puis, plus tard, vous avez passé beaucoup de temps à lire des romans classiques. Vous vous souvenez avoir rencontré un romancier et avoir beaucoup apprécié la façon dont il vous a décrit son parcours, de l'idée d'écrire jusqu'à la présence de ses livres en libraire : peut-être pourriez-vous explorer les métiers du livre ou de l'écriture ?

3. Listez vos acquis professionnels pour trouver votre voie

Effectuez un petit bilan de vos différents acquis professionnels au sens large (stage, sports, loisirs et vie associative sont à prendre en compte).

  • Listez les emplois que vous avez occupés :
  • Listez vos diplômes et niveaux de formation :
    • consultez un site d'orientation répondant à des questions du type « que faire avec une licence de droit » (par exemple : www.studyrama.com) ;
    • retenez les pistes qui vous intéressent.
  • Listez les personnes de votre réseau personnel : posez-vous la question de savoir, pour chacune d'elle, si vous pourriez travailler avec elle, si elle peut vous ouvrir une porte, vous donner des informations, des conseils.
  • Listez toutes vos réussites : ce que vous avez apprécié, réalisé, réussi, dans votre vie professionnelle. Donnez une formulation générale à chacune d'elle. Décrivez pour chaque réussite l'essentiel de votre pratique (méthodes mises en œuvre, informations traitées, actions conduites, moyens utilisés, etc.). Faites-en une évaluation personnelle (éléments de satisfaction, aptitudes, capacités, valeurs, etc.). Surlignez, dans la liste complète, ce qui pour vous a aujourd'hui de l'importance.

Exemples : organiser une action de communication, introduire de nouvelles méthodes, etc.

4. Testez le réalisme de vos pistes pour trouver sa voie professionnelle

Après avoir collecté toutes les informations nécessaires dans les étapes précédentes, étudiez attentivement chacune des pistes retenues :

  • Documentez-vous sur les métiers qui se dégagent de vos recherches.
  • Rencontrez des professionnels pour les pistes qui ont le plus d'importance à vos yeux.
  • Analysez votre situation actuelle :
    • vos ressources ;
    • vos aspirations et vos freins (changer de vie, accepter de s'éloigner pour les études, besoin de sécurité, etc.) ;
    • listez vos compétences et aptitudes ;
    • évaluez le réalisme de vos pistes : consultez le site du ministère de l'emploi qui vous donne des statistiques ainsi que des sites professionnels.
  • Cherchez les moyens de concrétiser votre piste professionnelle : reprendre l'école, faire une formation, faire une VAE, partir à l'étranger, etc.

Bon à savoir : vous pouvez aussi suivre un bilan de compétences ou faire appel à un conseil en évolution professionnelle (CEP) de l'article L. 6111-6 du Code du travail.

Ces pros peuvent vous aider