Formation comptabilité

Sommaire

Pour être comptable, expert-comptable, contrôleur de gestion ou commissaire aux comptes, une formation en comptabilité est exigée. Le niveau d'études et le diplôme varie cependant en fonction des métiers.

Formation exigée pour être comptable

Pour être comptable, il faut avoir au minimum un BAC + 2, c'est-à-dire :

  • BTS comptabilité-gestion qui peut se faire en alternance ;
  • DEUST (diplôme d'études universitaires scientifiques et techniques) ;
  • DCG (diplôme de comptabilité et de gestion) se prépare en 3 ans après le BAC.

On peut aussi préparer en IUT un BUT (bachelor universitaire de technologie, ex-DUT) gestion des entreprises et des administrations, option finances comptabilité, en 3 ans.

On peut aussi faire une année de licence (L3) après un BTS ou un DEUST. Différentes licences professionnelles permettent de se spécialiser :

  • option assistant de gestion et contrôle financier ;
  • option adjoint de direction PME-PMI ;
  • option responsable grands comptes.

Bon à savoir : depuis février 2021, la plateforme gouvernementale InserJeunes propose aux jeunes des conseils dans leurs choix d’orientation. Accessible dès la troisième en voie professionnelle, en lycée professionnel ou en CFA, la plateforme présente des indicateurs clés sur chaque formation et sur leurs débouchés.

Formation exigée pour être expert-comptable

Pour exercer la profession d'expert-comptable, il faut avoir fait 8 ans d'études après le BAC. C'est-à-dire 5 ans d'études théoriques et 3 ans en stage professionnel.

La voie classique pour devenir expert-comptable :

  • le DCG (diplôme de comptabilité et de gestion), niveau licence (BAC +3) ;
  • le DSCG (diplôme supérieur de comptabilité et de gestion) : niveau master (Bac +5) ;
    • remarque : les titulaires d'un CCA (master comptabilité contrôle audit) peuvent être dispensés des épreuves du DSCG ;
  • on complète la formation avec un stage professionnel de 3 ans ;
  • c'est ensuite l'examen final du DEC (diplôme d'expertise comptable), qui est composé d'une épreuve d'audit, une soutenance de mémoire et un entretien avec le jury.

Formation exigée pour être commissaire aux comptes

Pour être commissaire aux comptes, il faut tout d'abord être titulaire d'un diplôme de l'enseignement supérieur de 2e ou 3e cycle ou d'un diplôme d'une grande école (HEC, ESSEC).

Puis, deux possibilités s'offrent à vous :

  • Décrocher le certificat d'aptitude aux fonctions de commissaire aux comptes après un stage de 3 ans.
  • La plus courante étant, d'avoir l'équivalence obtenue par le diplôme d'expert-comptable : 5 années d'études après le BAC et 3 ans de stage qui donne la possibilité de s'inscrire à une compagnie de commissaire aux comptes.

Bon à savoir : depuis le 5 novembre 2020, le Haut Conseil du Commissariat aux Comptes (H3C) exerce la mission d’inscription des commissaires aux comptes auparavant confiée à la Compagnie Nationale des Commissaires aux Comptes (CNCC). Les commissaires aux comptes souhaitant effectuer une demande d’inscription ou de modification de la liste des inscrits peuvent désormais le faire sur le site internet du Haut Conseil.

Formation exigée pour être contrôleur de gestion

Le niveau requis pour être contrôleur de gestion, est un diplôme de niveau BAC + 3 à BAC + 5 correspondant à des formations comme :

  • la maîtrise des sciences et techniques comptables et financières ;
  • la maîtrise en sciences de gestion : mention contrôle de gestion ;
  • IUP banque et finance ;
  • le master 2 sciences juridiques et financières.

Bon à savoir : depuis le 1er février 2023, la plateforme monmaster.gouv.fr remplace le portail trouvermonmaster.gouv.fr. Cette plateforme permet aux étudiants de s’inscrire en première année de master et de consulter toutes les offres de formation en master. Les candidatures ouvrent le 22 mars 2023. La phase d'admission a lieu entre le 23 juin et le 21 juillet 2023. Les étudiants qui acceptent une proposition d'admission peuvent s’inscrire définitivement dans l'établissement jusqu'au 30 septembre 2023 (arrêté du 28 février 2023). En l’absence de réponse à la fin de la période d’admission, la candidature est réputée être rejetée.

Formations courtes en comptabilité

Outre ces formations initiales, il est également possible de suivre des formations spécifiques en comptabilité. Ainsi, de nombreux organismes (Lexom, Elegia, École française de comptabilité, Évolution, etc.) proposent des formations courtes aux aspirants ou professionnels, ayant ou non un bagage en comptabilité.

Concernant le prix d'une formation en comptabilité, comptez entre 850 et 1 300 € pour deux jours de formation intensive.

Ces pros peuvent vous aider