Devenir naturopathe

Sommaire

Devenir naturopathe nécessite un long mais passionnant travail d'apprentissage, différent de celui de la médecine conventionnelle. Pourtant, la profession est parfois mal perçue par la population qui la juge peu sérieuse, la considérant trop en opposition avec la médecine conventionnelle. La faute en revient en partie à des gens peu scrupuleux, qui se servent du vide juridique autour de la profession pour s'installer en tant que naturopathes, qui ont un bagage scientifique quasi inexistant et une piètre formation, et qui servent un discours extrémiste vis-à-vis de la médecine conventionnelle, en la dénigrant totalement.

Pourtant, un bon naturopathe est bel et bien un acteur important de la capitalisation de la santé et de la guérison de certaines pathologies. Quelles sont les étapes à suivre pour devenir un bon naturopathe ? Le point ici !

Zoom sur la naturopathie

La naturopathie est une sorte de médecine généraliste non conventionnelle de prévention et de renforcement du système immunitaire, qui complète la médecine traditionnelle sans s'y substituer. Cette discipline, exercée essentiellement en cabinet privé, vise à rétablir la santé globale d'un individu. Cela se fait en deux temps.

  1. Le naturopathe dresse d’abord un bilan de vitalité, c’est-à-dire un diagnostic des déséquilibres du patient. Pour ce faire, il s’appuie sur l'histoire de la santé du patient, l'histoire de son poids et de ses habitudes alimentaires et sur divers tests (tests psychologiques et énergétiques entre autres).
  2. À partir de ce diagnostic, le naturopathe propose des solutions naturelles au patient (aliments, plantes) et s’appuie sur les capacités d’autoguérison du corps.

À noter : la naturopathie peut être vue comme une synthèse de plusieurs disciplines, comme la diététique, l’aromathérapie, la phytothérapie, la médecine chinoise ou la médecine ayurvédique. Mais attention, elle ne peut se substituer à aucune d’entre elles ! Selon le profil du naturopathe, l'influence de l'une ou l'autre de ces disciplines peut se faire sentir.

Bon à savoir : c'est un Anglais, John Scheel, qui a inventé le mot naturopathie ou « voie de la nature » en 1885, à partir des deux mots anglais nature et path.

1. Assurez-vous d’avoir les qualités d'un naturopathe

Un naturopathe est quelqu’un qui :

  • aime la nature et les gens ;
  • s'intéresse aux solutions de santé alternatives ;
  • aime se cultiver et faire des recherches concernant les plantes, les aliments ;
  • est à l'écoute des gens.

Important : un bon naturopathe ne doit pas être enfermé dans le domaine de la santé alternative et savoir être à l'écoute également des soins de santé conventionnels. Les deux types de soins se complètent.

2. Suivez une formation de naturopathie

Différentes formations existent pour devenir naturopathe.

Les écoles privées

Il y en a de toutes sortes, faites votre choix ! Certaines nécessitent d'avoir le Bac, d'autres pas. Certaines incluent des stages pratiques. Certaines proposent même des formations à distance. La formation dure de 2 à 4 ans car le programme est vaste.

Bon à savoir : la naturopathie n'étant pas une discipline reconnue par l'État, à terme vous aurez un certificat de naturopathe et non un diplôme d'État.

L’université

Il existe un diplôme universitaire de naturopathie ouvert uniquement aux professionnels de santé. Durée : 3 ans.

Faites le choix de votre école en vous rendant sur le site de l'APNFMA, qui recense les écoles sérieuses et les universités qui enseignent la discipline.

Conseil : il est préférable d'avoir un diplôme dans le domaine de la santé avant d'entamer une formation de naturopathe, qui représente plutôt une spécialisation. Si ce n'est pas le cas, un bon niveau de culture générale dans le domaine scientifique, notamment biologique, est recommandé. Beaucoup d’ouvrages sont disponibles sur le marché pour pallier vos lacunes, donc pas de panique !

3. Rejoignez l'association professionnelle des naturopathes francophones

L’affiliation à l’association professionnelle des naturopathes francophones et métiers associés, ou APNFMA, une fois diplômé(e), vous permet d'être reconnu(e) en tant que naturopathe professionnel diplômé(e) car l'association n'accepte en tant que membres que des personnes diplômées, ayant passé leur diplôme dans une école que l'association juge « sérieuse ». De plus, l'APNFMA vous apporte diverses aides, car elle :

  • garantit la qualité des formations suivies ;
  • vous répertorie sur un annuaire de naturopathes ;
  • atteste que vous suivez un code de déontologie ;
  • met à votre disposition une liste d'assureurs professionnels ;
  • vous donne une aide pour votre installation en cabinet privé ;
  • dispense des modules de formation continue ;
  • délivre des agréments et une carte professionnelle.

Conseil : la naturopathie étant un métier controversé, l'adhésion à l'APNFMA est vivement recommandée pour tous ceux qui souhaitent devenir des naturopathes reconnus !

Ces pros peuvent vous aider