Formation de fleuriste

Sommaire

Le fleuriste exerce une activité artisanale, au contact avec des fleurs et des plantes, coupées ou non. Il peut travailler dans un commerce individuel, dans un rayon spécialisé de grande surface ou dans une entreprise de décoration. Il assure la réception, la conservation et l'entretien des plantes, réalise des arrangements floraux et en assure la vente auprès du public.

Plusieurs diplômes, assortis de degrés plus ou moins poussés de qualification, préparent à ce métier.

Bon à savoir : le décret n° 2019-14 du 8 janvier 2019 définit le cadre national des certifications professionnelles (CNPC) en huit niveaux (de 1 à 8, du niveau le moins élevé au niveau le plus élevé), destiné à remplacer la classification antérieure en cinq niveaux (de I à V, du niveau le plus élevé au niveau le moins élevé). Ce nouveau classement, entré en vigueur en janvier 2019, est totalement effectif depuis le 1er janvier 2020.

Formation fleuriste : CAP Fleuriste

C'est le premier niveau de qualification et le diplôme de référence pour exercer ce métier. Il correspondant à un niveau 3 (anciennement V) en matière de formation.

En France, une centaine d'établissements préparent à ce diplôme, en deux ans après la classe de 3ème (ou en un an après un diplôme de niveau bac), dont une soixantaine par la voie de l'apprentissage.

Bon à savoir : depuis février 2021, la plateforme gouvernementale InserJeunes propose aux jeunes des conseils dans leurs choix d’orientation. Accessible dès la troisième en voie professionnelle, en lycée professionnel ou en CFA, la plateforme présente des indicateurs clés sur chaque formation et sur leurs débouchés.

Conditions d'admission

  • Avoir entre 16 et 25 ans (15 ans si l'on sort de 3e).
  • Conclure un contrat d'apprentissage avec un employeur (pour les cursus en alternance).

Bon à savoir : une personne de 16 à 29 ans révolus peut débuter sa formation en CFA ou section d'apprentissage sans avoir encore trouvé d'employeur. Elle dispose alors de 3 mois pour trouver un contrat d'apprentissage. La loi n° 2020-935 du 30 juillet 2020 de finances rectificative pour 2020 a porté, de manière temporaire, ce délai à 6 mois pour les cycles de formations qui ont commencé entre le 1er août 2020 et le 31 décembre 2020. Au cours de la période de recherche d'un contrat, l'apprenti a le statut de stagiaire de la formation professionnelle.

Domaine professionnel

Le domaine professionnel du CAP Fleuriste est constitué de 3 unités :

  • u1 : Pratique professionnelle en atelier de production ;
  • u2 : Vente - Conseil ;
  • u3 : Environnement économique, juridique et social des activités professionnelles.

Bon à savoir : la durée de la formation en entreprise est de 16 semaines pour les élèves en cursus classique. En alternance, la durée est fixée selon un rythme variable entre le CFA (centre de formation d'apprentis) et l'entreprise d'accueil si en apprentissage.

Domaine général

Côté matières générales, les épreuves sont les suivantes :

  • expression française ;
  • mathématiques ;
  • vie sociale et professionnelle ;
  • éducation physique et sportive.

Brevet professionnel

Il s'agit d'un diplôme de niveau bac, proposé uniquement en alternance. Il se prépare en un an après le CAP, dans 45 établissements en France. Le brevet professionnel (BP) conduit à des fonctions de technicien qualifié, apte à participer à l'animation de la surface de vente et à assurer la gestion commerciale du magasin, comme collaborateur du chef d'entreprise.

Conditions d'admission

  • Avoir entre 16 et 25 ans.
  • Être titulaire du CAP ou justifier de 5 ans de pratique du métier.
  • Conclure un contrat d'apprentissage avec un employeur (pour les cursus en alternance).

Domaine professionnel

Le domaine professionnel du BP Fleuriste est constitué de 10 unités :

  • art appliqué à la profession ;
  • commercialisation et négociation ;
  • expression française et ouverture sur le monde ;
  • gestion de l'entreprise ;
  • technologie et Botanique ;
  • arrangements complexes ;
  • gestion de l'entreprise. ;
  • travaux à thèmes ;
  • travaux courants ;
  • langue vivante étrangère.

Formation de fleuriste : BTM

En France, 3 établissements préparent (en deux ans après le CAP ou le BT) à ce diplôme de niveau bac, tous en alternance. Le titulaire du BTM (brevet technique des métiers) peut devenir collaborateur responsable de la production ou choisir de travailler à son compte en tant que chef d'entreprise ou artisan. Le BTM permet de se présenter au concours du Meilleur Ouvrier de France.

Contenu des formations :

  • enseignements pratiques et technologiques (50 % du temps de formation) ;
  • domaine transversal ;
  • commercialisation ;
  • gestion ;
  • organisation du travail ;
  • animation d’équipe ;
  • anglais ;
  • examen.

Brevet de maîtrise

L’accès à cette formation de niveau 5 (anciennement III, bac+2) est réservé aux titulaires d’un diplôme ou titre à finalité professionnelle d’un niveau 4 (anciennement IV) dans la spécialité, notamment aux titulaires du BTM fleuriste, ainsi qu'aux titulaires d’un CAP justifiant de 5 années d’expérience professionnelle dans l’activité. Ce diplôme sanctionne une double qualification : la maîtrise du métier et la qualification de chef d'entreprise.

Le BM Fleuriste est accessible par les voies :

Modules généraux

  • module A : Fonction entrepreneuriale ;
  • module B : Fonction commerciale ;
  • module C : Fonction économique et financière ;
  • module D : Fonction Gestion des ressources Humaines ;
  • module E : Fonction Formation et accompagnement de l’apprenant ;
  • module F : Fonction Communiquer à l’international (anglais).

Module professionnel

Module qui valide l'expérience acquise en entreprise tout au long de la formation.

Ces pros peuvent vous aider