Comment devenir électricien ?

Sommaire

En ces temps de modernité où l'on trouve des appareils électriques à chaque coin de rue, l'électricien est une personne indispensable.

Il est chargé de la réalisation et de la maintenance des équipements électriques afin d'assurer, entre autres, la sécurité des usagers, qu'il s'agisse de particuliers ou de professionnels. Il s'agit d'un métier qui exige une formation assidue et de bonnes aptitudes, mais qui est aussi très demandé.

Vous souhaitez en savoir plus sur la formation et les qualités nécessaires pour devenir électricien ? Nous répondons à toutes vos questions.

Rôle d'un électricien

L'électricien peut exercer ses fonctions comme salarié ou comme indépendant. Il intervient au domicile de particuliers ou dans une entreprise publique ou privée. Son travail consiste à :

  • élaborer des schémas de câblage de circuits électriques ;
  • réaliser des opérations de câblage électrique dans des locaux professionnels et des habitations ;
  • vérifier la conformité des installations électriques ;
  • diagnostiquer les pannes à l'aide d'appareils de mesure ;
  • réparer les installations défectueuses ;
  • respecter les normes de sécurité ;
  • s'assurer de la conformité des équipements et installations électriques.

Électricien : ses conditions de travail

Quotidien d'un électricien

Dans le cadre de son activité professionnelle, l'électricien doit :

  • effectuer régulièrement des déplacements ;
  • être disponible en cas de dépannage urgent, ce qui peut intervenir le week-end, les jours fériés et la nuit ;
  • avoir une bonne condition physique compte tenu des positions de travail souvent inconfortables auxquelles il est parfois confronté ;
  • travailler en hauteur.

Salaire de l'électricien

En fonction de sa spécialité, de sa qualification et de ses compétences, un électricien peut prétendre à un salaire brut mensuel de :

  • 1 300 à 1 800 € pour un électricien salarié ;
  • 1 800 à 2 300 € pour un chef d'équipe ;
  • 4 000 à 5 000 € pour un électricien indépendant.

Bon à savoir : l'électricien peut évoluer tout au long de sa carrière pour prétendre à un salaire plus élevé.

Qualités requises pour devenir électricien

Compétences humaines

Pour devenir électricien, il est nécessaire de posséder certaines qualités :

  • avoir l'esprit d'analyse et aimer résoudre des problèmes de tout ordre ;
  • savoir prendre des initiatives ;
  • faire preuve d'autonomie, de rigueur, de vigilance et d'organisation ;
  • aimer le travail en équipe et les déplacements fréquents ;
  • savoir conseiller la clientèle ;
  • connaître parfaitement le domaine de l'électricité et les normes de sécurité en vigueur.

Compétences exigées en électricité

Pour exercer le métier d'électricien, des compétences sont exigées, telles que :

  • connaître le fonctionnement des circuits électriques ;
  • effectuer des connexions entre les équipements ;
  • appliquer les normes de sécurité en vigueur ;
  • posséder le permis B ;
  • savoir lire plans et schémas de câblage.

Formation pour être électricien

Une formation de deux ou trois ans conduisant à l'un des diplômes suivants est le passage obligé pour exercer la profession d'électricien :

  • Brevet de Maîtrise (BM) électricien d'équipement.
  • Bac Technologique.
  • Bac Pro dans l'une des spécialités suivantes :
    • électrotechnique,
    • énergie électrique,
    • électricité industrielle.
  • BEP électrotechnique.
  • CAP dans l'une des spécialités suivantes :
    • maintenance des équipements électriques,
    • installation en communication,
    • préparation et réalisation d'ouvrages électriques.

Bon à savoir : en fonction de la spécialité choisie, il est possible de suivre une ou plusieurs formations diplômantes.

À noter : à compter du 1er juin 2017 (décret n° 2017-767 du 4 mai 2017), les artisans dont l'activité est soumise à l'obligation de qualification professionnelle en application de l'article 16 de la loi n° 96-603 du 5 juillet 1996, tels que les électriciens, doivent être titulaires d'une qualification professionnelle par métier et non plus par groupe d'activité pour créer leur entreprise. Ils doivent donc avoir un CAP, BEP ou un diplôme équivalent en électricité ou dans la partie d'activité qu'ils souhaitent exercer.

Vous n'êtes pas électricien ? Vous pouvez tout de même maîtriser votre installation. Voyez plutôt nos conseil !

Ces pros peuvent vous aider