Travail à domicile : franchisé ou vendeur indépendant ?

Sommaire

Vous souhaitez exercer une activité commerciale à domicile ? Comment choisir entre le statut de vendeur indépendant et celui de franchisé ?

Notre astuce vous donne toutes les clés pour prendre votre décision.

Travail à domicile : quels profils concernés ?

Le travail à domicile s’adresse à différents types de personnes :

  • les femmes au foyer cherchant une activité à horaires flexibles ;
  • les personnes cherchant un complément de salaire : retraité, travailleur à mi-temps ou étudiant par exemple ;
  • les chômeurs à la recherche d’une activité à temps plein ;
  • les personnes déjà installées à leur compte désirant étendre leur gamme de services.

Franchise ou installation en indépendant ?

Pour travailler à son rythme et à domicile, comment choisir entre le statut de franchisé et celui de vendeur indépendant ? Voici quelques éléments de réponse :

  • Budget : devenir franchisé demandera un investissement de plusieurs milliers d’euros alors que devenir vendeur indépendant n’exige que très peu d’argent, la maison-mère fournissant souvent le stock.
  • Démarches : les 2 statuts nécessitent la création d’une entreprise. La complexité des démarches de déclaration et de gestion dépendront du statut choisi : SA, SARL, EURL, etc. Dans les 2 cas (franchisé ou vendeur indépendant), l’entreprise étant destinée à fonctionner avec son seul créateur, les entrepreneurs optent souvent pour l’EURL.
  • Protection sociale : les 2 statuts offrent une couverture Sécurité sociale, mais pas d’assurance chômage. Le régime de protection sociale est donc équivalent pour la franchise et le vendeur indépendant.
  • Fiscalité : tout dépendra de la forme juridique de l’entreprise. Vous pourrez opter pour différents régimes fiscaux : micro-entreprise ou régime réel simplifié.
  • Commercial : si le franchisé dispose de multiples moyens pour se faire connaître et pour vendre, le vendeur indépendant doit se contenter de faire fonctionner son réseau et/ou de faire du porte-à-porte. Devenir vendeur indépendant demande souvent de grandes qualités commerciales pour réussir.

Bon à savoir : dans le cas d’une franchise à domicile, le franchisé s’engage pour une période donnée – en général 5 ans – afin de profiter d’une exclusivité territoriale, de la notoriété de l’enseigne, ainsi que d’un concept clé en main.

À noter : depuis le 1er novembre 2019, les travailleurs indépendants peuvent bénéficier, sous conditions, d'une indemnisation chômage avec l’allocation des travailleurs indépendants (ATI) en cas d'ouverture d'une procédure de liquidation judiciaire ou de redressement judiciaire avec éviction du dirigeant (article 51 de la loi n° 2018-771 du 5 septembre 2018). Les conditions d'octroi de cette allocation ont été définies par le décret n° 2019-796 du 26 juillet 2019 et le décret n° 2019-976 du 20 septembre 2019. Son montant depuis le 1er avril 2022 est défini par le décret n° 2022-451 du 30 mars 2022 (inchangé en 2023).

Pour avoir toutes les clés en main pour prendre la bonne décision, n’hésitez pas à consulter nos liens :

Ces pros peuvent vous aider