Comment devenir plombier ?

Sommaire

Le plombier est la personne chargée de l'installation et de la réparation des équipements sanitaires, du chauffage et de la tuyauterie.

Une chose est certaine, il s'agit d'un métier très demandé. Petit aperçu du métier de plombier et du cursus nécessaire pour exercer cette profession.

Rôle du plombier : des tâches variées

La mission du plombier consiste à effectuer des travaux à l'intérieur de locaux professionnels ou chez le particulier. Il intervient dans le cadre :

  • d'installation de réseaux de distribution d'eau froide sanitaire ;
  • d'installation de production et de distribution d'eau chaude qui peut être :
    • chauffe-eau électrique ;
    • chauffe-eau au gaz ;
    • ballon d'accumulation d'eau chaude ;
  • de pose et raccordement d'appareils sanitaires tels que :
    • évier ;
    • lavabo ;
    • douche ;
    • baignoire ;
    • bloc WC, etc. ;
  • de pose et raccordement de la robinetterie ;
  • de la réfection et de l'entretien d'installations existantes telles que :
    • appareil sanitaire ;
    • chauffe-bain, etc. ;
  • de l'entretien des canalisations d'eau comme :
    • débouchage ;
    • soudure de la tuyauterie, etc. ;
  • du raccordement d'appareils sanitaires au réseau d'eaux usées.

Bon à savoir : le plombier peut se spécialiser dans la pose et l'entretien de chaudières. Dans ce cas, il lui faut suivre une formation de plombier-chauffagiste.

Conditions de travail

Qu'elle soit exercée chez un particulier ou un professionnel, l'activité du plombier exige :

  • une disponibilité totale de jour comme de nuit ainsi que les week-ends et jours fériés en cas de dépannage d'urgence ;
  • une bonne condition physique compte tenu de certaines positions peu confortables qu'il lui faut maintenir pendant son travail.

Plombier : les qualités requises

Pour exercer le métier de plombier, il est indispensable de posséder certaines qualités, à savoir :

  • posséder une bonne faculté d'adaptation ;
  • être autonome et avoir le sens de l'initiative ;
  • aimer les déplacements ;
  • être méticuleux, rigoureux et organisé ;
  • savoir conseiller la clientèle ;
  • avoir le sens du contact et aimer le travail en équipe.

Compétences requises

Le métier de plombier nécessite de posséder de sérieuses connaissances et compétences dans le domaine de la plomberie, notamment :

  • la réalisation de soudures ;
  • la lecture de plans et schémas ;
  • la compréhension de notices techniques ;
  • la coordination de travaux avec d'autres corps de métiers ;
  • la vérification :
    • du fonctionnement des installations ;
    • de l'étanchéité des équipements sanitaires ;
  • le réglage des appareils de chauffage ;
  • le respect des normes de sécurité ;
  • l'obtention du permis B ;
  • l'organisation d'un chantier ;
  • le respect d'un planning.

Formation de plombier

Pour devenir plombier, une formation est incontournable. Selon la spécialité souhaitée, bon nombre de diplômes permettent d'exercer ce métier, à savoir :

  • Brevet de Maîtrise (BM) plombier spécialité installation sanitaire.
  • Bac Pro spécialité énergie.
  • BEP (Brevet d'Etudes Professionnelles) technique des installations sanitaires.
  • BP (Brevet Professionnel) d'équipement sanitaire.
  • CAP installation sanitaire.

Bon à savoir : selon le diplôme préparé, la formation peut durer de deux à trois ans dans un lycée professionnel.

À noter : à compter du 1er juin 2017 (décret n° 2017-767 du 4 mai 2017), les artisans dont l'activité est soumise à l'obligation de qualification professionnelle en application de l'article 16 de la loi n° 96-603 du 5 juillet 1996, tels que les plombiers, doivent être titulaires d'une qualification professionnelle par métier et non plus par groupe d'activité pour créer leur entreprise. Les plombiers doivent donc avoir un CAP, BEP ou un diplôme équivalent en plomberie.

Salaire et évolution de carrière

Le salaire d'un plombier est variable. Il dépend de la qualification, des compétences et de l'ancienneté dans la branche. Un plombier peut prétendre à un salaire brut mensuel de :

  • 1 500 € pour un plombier salarié en début de carrière,
  • 1 800 à 5 000 € pour un plombier indépendant.

En ce qui concerne l'évolution professionnelle, le plombier employé dans une entreprise peut évoluer vers les carrières de :

  • chef de chantier ;
  • contremaître ;
  • monteur en installation thermique.

Bon à savoir : le plombier salarié peut ainsi prétendre à une rémunération brute mensuelle comprise entre 2 000 et 3 000 €.

Ces pros peuvent vous aider